[ page 4 de couverture ]





                                                                                    ...désamorcer la bombe humaine.




 

                                               *

 

 

   Nous sommes en mal d'une Utopie pour cette société humaine usée, éreintée, insensée et violente. Mais de quelle utopie peut-il s'agir ?

   Celle de la Nature humaine, bien sûr... contenue en notre fors intérieur et que nous avons laissée étouffer, enfouir, il y a longtemps...

   En faisant - pour la première fois peut-être - l'examen synthétique de la Nature humaine, de ses ressorts cachés et de ses fourvoiements, ce livre nous ouvre les portes d'un autre mode de vie.

Il en appelle « aux jeunes esprits »  - quel que soit leur âge ! - pour sortir des moules archaïques de la société actuelle et ressusciter la liberté et le sens de la vie qu'on leur a dérobés.

Ils vous ont volé votre vie...

Qu'allez-vous faire ?

 

 

                                               *

 

 

  Vous pouvez dire : « Toutes ces considérations sur la nature humaine, c'est bien beau, mais cela ne me concerne pas ! » Le problème est que vous êtes bel et bien concerné : prisonnier au milieu d'un panier de crabes dont vous ne pouvez vous extraire, prisonnier de la nature humaine et de ses conflits telle qu'elle s'est façonnée aux quatre coins de la planète.

Et si vous voulez vous en extraire, et vous en sortir, il va falloir sérieusement s'en occuper...

 

 

                                               *

 

 

   Le conditionnement dans la nature humaine agit à la manière d'une bombe, véritable déflagration au plan social et à l'échelle de la planète, et qui bientôt l'aura toute dévastée...

   Nos systèmes politiques et économiques sont pétris d'archaïsmes obsolètes qui nous piègent dans une logique insensée. Et le changement climatique galopant sera la fin de l'histoire pour l'être humain et pour la vie sur Terre, du fait de notre incapacité à changer rapidement nos modes de vie et de penser.

Ainsi, quant à ceux pressés de changer cette société malade et moribonde, je leur dis affectueusement : comprendre la nature humaine n'est pas une perte de temps mais un gain de temps...

« Révolution individuelle et sociale, mode d'emploi ? »

Non, c'en est assez des idéologies qui nous ont égarés.

Partons de la réalité humaine, et nous irons loin !

 

 

 

                                               *