Pierre Rabhi : plagiaire et imposteur


                                                

 

 Voir ici un échantillon détaillé des plagiats opérés par l'escroc Pierre Rabhi :

   ...Mise en ligne prochaine, courant janvier 2019.


  [Ci-dessous, l'ancien texte, avant janvier 2019 ]


  Examinons à présent quelques unes de ces « coïncidences », trop multiples pour être ignorées, entre ce que j'ai publié sur internet et ce que dit monsieur Rabhi :
      
Pour faire simple, reportons-nous à mon site internet, et au...




                                      '' BREF RESUME DE CES NOTIONS ''
                                      (Les notions essentielles)


                   En bleu, ma version        /   En rouge, la version équivalente de Mr Rabhi...

 
« La dynamique de Vie / la Vie »       /   « Les lois de la vie / la vie, la vie... »
  (Notion centrale, souvent répétée.)        (...expression désormais récurrente
                                                                   dans la bouche de Mr Rabhi,
pour la poser,
                                                                                            comme moi, en fait central.)


      

« L'ignorance et la Peur fondamentale »   /   « L'ignorance et la peur... »
                      

« Instinct d'agressivité »                             /   « Instinct d'agressivité...»


« Instinct d'appropriation et d'accumulation »   /  « Instinct d'accaparement...»
   (...on appréciera ici la stupidité et le ridicule du grand sage, qui se fait piéger en
       plein
« instinct d'accaparement » du travail d'un autre. C'est exaspérant.)

« L'insatiabilité, l'accaparement, se sont installés dans la psyché de l'être humain. »



  Dans mon travail, j'établis une relation directe entre :    

« L'instinct de Groupe, ou instinct tribal, la famille archaïque, la croyance collective,
  religieuse ou autre, l'idéologie » ,  
     ...c'est la synthèse même de mon travail, pour montrer comment ces divisions instinctives engendrent un chaos social global.      / 
 
« le repli sur la famille, la religion, l'idéologie et le tribalisme en général est souvent la cause
de divisions, donc de nouvelles exactions ».
  ...quasiment dans le même ordre où j'ai établi cette lignée !


  Et, à propos des idéologies : « Je le répète : ce qu'on nous donne à ingurgiter mise sur la peur, et
il en ressort une sorte de cacophonie planétaire. Le grand défi consiste à sortir de ces fragmentations pour aller vers l'unité. »

  Quelle autorité ! mais voilà qui rappelle fâcheusement mon travail :
  pour résumer, l'insécurité individuelle, la Peur instinctive, a notamment engendré un conditionnement tribal, telles les idéologies, qui divisent la société humaine. « Il en résulte un chaos social global, qui va de l'ignorance passive de ''l'autre'' (individu ou culture) jusqu'à la guerre et l'extermination physique de l'autre Groupe ou individu, au nom de telle ou telle idéologie ». C'est là mon travail de synthèse.
 


      Etc, etc...! 


  (Les extraits en rouge sont tirés des livres de Mr Rabhi : « Semeur d'espoir »,
   « Le Monde a-t-il
un sens », et revue Kaizen de Mr Rabhi.)



    Toutes ces notions ainsi rassemblées constituent une grande partie de la synthèse que j'ai établie pour la nature humaine. A son tour, Mr Rabhi les rassemble au plus vite dans ses écrits et prises de parole successifs, par petites touches. Comme pour simuler une prise de conscience personnelle et se l'attribuer ?
(Rappelons-nous qu'il s'est mis en tête de poser en grand philosophe et gourou.)

Je soupçonne une manœuvre de récupération du travail d'un autre, le mien.
En effet, ce faisceau similaire des mêmes notions rassemblées dans la bouche de Mr Rabhi, sur une courte période de temps, relève de l'extraordinaire... (Ses écrits s'échelonnent de 2013 à 2016, soit après l'année 2012 où mon travail a été mis en ligne sur internet.)

L'accumulation de toutes ces récurrences ne relève plus de simples « coïncidences » pour un détecteur de plagiat : elle évoque légitimement un détournement. Il est pour le moins normal de s'interroger.